Rendant hommage à ses caves historiques, la Maison révèle aux oenophiles son plus grand trésor dans une collection baptisée "Crayères". Le temps, tel un "quatrième cépage", a forgé une âme aux vins de la Collection Crayères.

Cette précieuse collection présente chaque année de nouveaux trésors de son oenothèque.

La Quatrième Edition

A l'occasion de cette quatrième édition, ce sont cinq des plus vieux Bruts millésimés et non millésimés qui sont mis à l'honneur, afin de pouvoir souligner leur exceptionnelle capacité à traverser le temps et à démontrer toute leur richesse aromatique et leur structure après plusieurs décennies de viellissement.

Célébrant également l’art et la notion de « Mis en Cave », cette collection ouvre la voie à une expérience organoleptique des plus exceptionnelles.

L’occasion d’un voyage dans le temps de plus de trente ans, qui s’offre à quelques collectionneurs seulement.

Comme un moment suspendu, une sensation dense de partage, magnifiée par l’Histoire, mais toujours généreusement.

 

Les Millésimes

2000 EN CHAMPAGNE: 

Les raisins étaient nombreux et beaux après la floraison. Puis un déferlement d’orages et de grêle dès le mois d’Avril sembla tout compromettre. Les grappes qui échappèrent au désastre furent menacées par le mildiou et le botrytis. Mais grâce aux journées ensoleillées durant les vendanges, les raisins révélèrent toutes les qualités requises au potentiel qualitatif des futurs vins.

ASSEMBLAGE :

60% Pinot Noir, 40% Chardonnay

MIS EN CAVE :

2001

DEGORGEMENT :

2012

FLACONS DISPONIBLES :

402

 

DÉGUSTATION

Une robe dorée aux reflets verts avec de fines bulles formant un cordon de mousse généreuse.

Le nez s’ouvre sur des notes de grillé pour terminer sur des arômes de fruits mûrs.  

La bouche conserve une pointe de dureté positive qui laisse entrevoir un potentiel de garde. Finale épicée et notes poivrées.

1990 EN CHAMPAGNE: 

En dépit des terribles gelées de printemps, c’est la chaleur qui a marqué le déroulement du cycle végétatif de la vigne. Jamais, depuis 1950, l’insolation n’avait été aussi forte et la vigne n’avait autant profité du soleil. Mais il ne s’agit pas de sécheresse comme en 1976 et en 1959. À chaque fois qu’il le fallait, au moment le plus propice, il a plu. Et les ceps, qui plongent profondément dans la craie gorgée de réserves en eau, n’ont pas souffert. Cette chaleur explique sans doute l’absence de maladies et de parasites, et la perfection de l’état sanitaire des raisins lors de la vendange.

ASSEMBLAGE :

65% Pinot Noir, 35% Chardonnay

MISE EN CAVE :

1991

DÉGORGEMENT :

1999

FLACONS DISPONIBLES :

420

DÉGUSTATION

OEil : Une robe dorée aux reflets cuivrés parcourue de bulles fines et évanescentes.

Nez : À l’ouverture, un nez boisé aux notes de sous-bois, de truffes et d’humus domine. À l’aération, on décèle des arômes de tabac blond, de nougat et de caramel, puis arrivent des senteurs de muscat, de gewurztraminer, de fougères et de châtaignes.

Bouche : La bouche est opulente, riche et crémeuse avec une chaleur caractéristique du millésime en finale.

 

 

1990 EN CHAMPAGNE: 

En dépit des terribles gelées de printemps, c’est la chaleur qui a marqué le déroulement du cycle végétatif de la vigne. Jamais, depuis 1950, l’insolation n’avait été aussi forte et la vigne n’avait autant profité du soleil. Mais il ne s’agit pas de sécheresse comme en 1976 et en 1959. À chaque fois qu’il le fallait, au moment le plus propice, il a plu. Et les ceps, qui plongent profondément dans la craie gorgée de réserves en eau, n’ont pas souffert. Cette chaleur explique sans doute l’absence de maladies et de parasites, et la perfection de l’état sanitaire des raisins lors de la vendange.

ASSEMBLAGE :

65% Pinot Noir, 35% Chardonnay

MISE EN CAVE :

1991

DÉGORGEMENT :

1999

FLACONS DISPONIBLES :

90

DÉGUSTATION

OEil : Une robe dorée parsemée de nombreuses bulles qui forment une mousse abondante et crémeuse.

Nez : Le nez est grillé, avec des notes de moka et de réglisse. Puis arrive un bouquet de notes de citron confit et d’ananas rôti ainsi que des senteurs minérales.

Bouche : Le « gras » ressort avec des notes épicées de cannelle et de clou de girofle qui accompagnent des saveurs de myrtille, de menthol de cire et de meringue.

Mis en Caves

 

UN CONCEPT REVOLUTIONNAIRE

Tout comme le bon vin, le bon champagne vieillit bien... Encore faut-il qu’il garde son style. Et chez Charles Heidsieck, la singularité et la complexité sont de mise. Si certains étaient encore sceptiques quant au potentiel de maturation des champagnes non-millésimés, la Maison Charles Heidsieck leur en offre une preuve irréfutable.

Dès la fin des années 1980, la Maison fût la toute première à démontrer l’exceptionnelle capacité d’évolution aromatique de son Brut non-millésimé en indiquant sur ses flacons une donnée jusqu’alors jamais révélée en Champagne : l’année de mise en cave.

Cette information permettait au consommateur averti de détecter l’année de vendange afin d’appréhender le temps en cave et ainsi d’évaluer son influence sur le vin. Selon son année de mise en cave, chaque vin développe sa personnalité, tout en restant dans le territoire gustatif défini par le style Charles Heidsieck. Cette diversité de nuances dans le temps est le résultat de la richesse exceptionnelle de l’assemblage et des efforts de qualité apportés à chaque stade de l’élaboration.

Personne en Champagne n’avait lancé un tel défi au temps.

Aujourd’hui la Maison rend hommage à ce concept novateur, en laissant s’échapper quelques flacons de Mis en Cave 1987, 1990, 1995, 2000 et 2001. 

ASSEMBLAGE :

640% Pinot Noir, 40% Chardonnay, 20% Meunier

MIS EN CAVE :

1990

DEGORGEMENT :

1993

FLACONS DISPONIBLES :

420

DÉGUSTATION

OEil : Une robe dorée aux reflets cuivrés sillonnée de fines bullesformant une mousse abondante et crémeuse.

Nez : Le nez s’ouvre sur des arômes de gingembre, de réglisse, demoka, de pamplemousse confit et de pêche rôtie. À l’aération, ondécèle des notes de mandarine, d’ananas et de mangue. À cetteperception fruitée viennent s’ajouter de subtiles touches de silex,de menthol, d’eucalyptus, et de fruits de la passion.

Bouche : La sensation de « gras » et l’effervescence révèlent unebelle longueur. 

ASSEMBLAGE :

38% Pinot Noir, 39% Chardonnay, 23% Pinot Meunier

MISE EN CAVE :

1995

DÉGORGEMENT :

2000

FLACONS DISPONIBLES :

420

DÉGUSTATION

OEil : Une robe d’un or soutenu aux reflets verts d’où s’échappent de fines bulles.

Nez : À l’ouverture, des arômes de sous-bois dominent, puis sont nuancés par des senteurs de fruits gourmands de mirabelle cuite, de poire pochée et de baies de cassis. Viennent ensuite s’ajouter de subtiles notes épicées de clou de girofle.

Bouche : La bouche est minérale et suave avec en finale un dosage enveloppant.

ASSEMBLAGE :

41% Pinot Noir, 40% Chardonnay, 19% Pinot Meunier

MISE EN CAVE :

2000

DÉGORGEMENT :

2004

FLACONS DISPONIBLES :

420

DÉGUSTATION

OEil : Une robe dorée aux reflets cuivrés, et une mousse généreuse.

Nez : À l’ouverture, une tonalité de fruits confits domine, puis arrive un bouquet floral avec des notes de jasmin et de violettes.

Bouche : Au fil de la dégustation apparaissent des notes de grillé, de figues, de dattes, de caramel au beurre salé, de sous-bois, de réglisse et de cèdre. La finale s’allonge, est soyeuse avec de douces notes de crème brulée.

ASSEMBLAGE : 

37% Pinot Noir, 42% Chardonnay, 21% Pinot Meunier

MISE EN CAVE :

2001

DÉGORGEMENT :

2006

FLACONS DISPONIBLES :

240

DÉGUSTATION

OEil : Une couleur d’un or vert et une mousse abondante.

Nez : Le nez révèle des arômes de grillé, de tabac blond, de réglisse, de poivre blanc, de nougat et de pâte de coing.

Bouche : Le vin affirme sa générosité avec des notes de réglisse, de poivre, de mélisse, d’eucalyptus et de fruits de la passion. Dans un second temps apparaissent une alliance de saveurs de cacahuètes grillées, de moka, de brioche toastée, de rhum brun et de noix de cajou. La finale s’ouvre sur des amers nobles et des notes de camphre, de citron confit, et d’orange sanguine.

ASSEMBLAGE :

46% Pinot Noir, 38% Chardonnay, 16% Pinot Meunier

MISE EN CAVE :

1987

DÉGORGEMENT :

2020

FLACONS DISPONIBLES :

87

DÉGUSTATION

OEil : La robe est dorée avec d’élégants reflets verts, les bulles fines abondent.

Nez : À l’ouverture, des tonalités de grillé, de minéral et de fumé dominent. À l’aération, arrivent des arômes de gingembre confit, de réglisse et cacahuètes grillées.

Bouche : La bouche est ciselée, délicatement tendue avec beaucoup de jeunesse.

« Au sein de ces caves pétillent encore l’inventivité, les audaces et les inspirations de Charles-Camille Heidsieck, fondateur de la Maison. » Cyril Brun