Rendant hommage à ses caves historiques, la Maison révèle aux œnophiles son plus grand trésor dans une collection baptisée « Crayères ».

Tel un vieux grimoire où chaque page tournée raconte des odyssées pétillantes, une œnothèque de millésimes anciens est ainsi dévoilée à travers une première édition de cinq flacons d’exception.

Le temps, tel un « quatrième cépage », a forgé une âme aux vins de la Collection Crayères. La durée prolongée de leur vieillissement sur lies a permis le plein épanouissement de leurs arômes. À chaque millésime sa signature, sa tonalité généreuse. Tous sont le résultat d’une grande exigence et s’appuient sur une construction précise, promesse d’une harmonie de saveurs.

Distillés au compte-goutte, celles et ceux qui auront la chance de déguster ces délicats joyaux se remémoreront avec gourmandise un rêve devenu réalité : celui d’avoir voyagé dans le temps.

L'ANNEE 1983 EN CHAMPAGNE

1983 a offert à la Champagne une récolte abondante, malgré un hiver très humide et un printemps détestable. Cet été 1983, on prend plaisir à observer un vignoble extrêmement verdoyant et une magnifique maturité des raisins. Les Pinots Noirs offrent une remarquable puissance aromatique. Les Chardonnays se caractérisent par une nesse et une rondeur assez surprenantes. Les vins sont de très haut niveau, et de longue garde.

ASSEMBLAGE

55% Pinot Noir - 45% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1984

 

DÉGORGEMENT

Mars 1999

 

FLACONS DISPONIBLES

120

Œil

Une teinte vieil or, rehaussée de reflets ambrés.

 

Nez

Un nez complexe, allant des notes de tabac blond, cuir, cacao, à l’intensité de sous-bois, avec quelques accents d’épices douces.

 

BOUCHE

Un vin charpenté, parfaitement mature. Son épanouissement se structure autour de la chaleur et de la texture d’un velours. Des notes de fruits secs et de gingembre confit viennent parfaire la complexité de l’ensemble.

L'ANNEE 1985 EN CHAMPAGNE

Cette année reste marquée dans le souvenir des vignerons comme une année de vendange exceptionnelle et optimale sur le plan qualitatif malgré des gelées records en hiver (-30°C pendant plusieurs jours) qui dévastent de façon irrémédiable une partie du vignoble champenois. Heureusement, un temps splendide à partir du 1er juillet sera profitable à la maturation des raisins qui affichent une belle richesse, notamment les Pinots Noirs de Bouzy et Verzy qui offrent des arômes gourmands et une belle expressivité.

ASSEMBLAGE

70% Pinot Noir - 30% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1986

 

FLACONS DISPONIBLES

300

Œil

Un bel éclat rose tuilé accompagné de bulles nacrées.

 

Nez

Des arômes très riches annonçant un vin rosé structuré et affirmé. La forte proportion de Pinot Noir révèle des notes de petits fruits rouges : myrtille, mûre et cerise évoluant vers des arômes plus complexes de cannelle.

 

Bouche

Une bouche généreuse, douce et ronde. Des notes magnifiques de café. Le palais surprend par sa longueur en bouche et ses saveurs intenses de fruits rouges.

L'ANNEE 1982 EN CHAMPAGNE

Le bilan de la récolte 1982 est considéré comme l’un des plus exceptionnels que la Champagne ait connu. Le développement des raisins a lieu sous des conditions climatiques sans à-coups, réunissant les atouts des raisins de belle qualité. Le résultat est sans appel et la récolte est abondante ! Les raisins - tous cépages confondus - sont de très bonne tenue et se distinguent par la finesse, l’équilibre et la noblesse caractéristiques des grandes années champenoises.

ASSEMBLAGE

53% Pinot Noir - 47% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1983

 

DÉGORGEMENT

Septembre 1998 - Mars 1999

 

FLACONS DISPONIBLES

240

Œil

Une belle teinte or jaune profonde, étincelante et satinée. Une effervescence ne et persistante.

 

Nez

Une fraîcheur caractéristique du style des cuvées ‘Charlie’. Les arômes sont tout en légèreté et délicatesse évoquant fleurs séchées, sucre d’orge, eur d’oranger, dattes, caramel au lait, avec quelques fines nuances épicées - tabac et moka - et de réglisse évoluant vers le gingembre sec.

 

Bouche

Difficile de croire que ce vin a plus de 30 ans tant la sensation de fraîcheur et de légère acidité est présente. La texture, très soyeuse et crémeuse, est accompagnée de notes de pain toasté et d’abricot sec.

L’ANNÉE 1985 EN CHAMPAGNE

Si l’année 1985 réserve un beau scénario à la Champagne c’est avant tout grâce au parfait état sanitaire des raisins (le froid de l’hiver y a aidé). Pinot Noir, Chardonnay et Meunier présentent un indice de maturité élevé laissant présager la naissance d’un beau millésime. Les raisins sont tout enfi nesse et élégance. On devine à l’époque le nécessaire vieillissement pour atteindre une grande plénitude.

ASSEMBLAGE

45% Pinot Noir - 55% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1986

 

DÉGORGEMENT

Janvier 1995

 

FLACONS DISPONIBLES

300

Œil

Un or soutenu, une robe scintillante d’un éclat limpide.

 

Nez

Le nez révèle un bouquet de fleurs séchées, puis des arômes de fruit confit, de noisette grillée, d’abricot sec plus puissant, mêlés de notes de brioche.

 

Bouche

La bouche est franche et marque le palais d’arômes d’amande et de noisette. La texture de Champagne Charlie 1985 rappelle le charnu et le parfum des figues séchées. C’est un vin équilibré, chaleureux et qui exprime des notes subtilement acidulées, associées à une fraîcheur que les années n’ont pas encore tout à fait assagie.

L'ANNEE 1981 EN CHAMPAGNE

1981 est un très beau millésime mais il est rare car victime d’importants aléas climatiques en hiver et de gelées printanières qui détruisirent 25% de la récolte attendue. Cependant, la dégustation des raisins, surtout en Chardonnay dans les grands crus de Blancs, se révèle d’excellente qualité. Les Pinots Noirs conjuguent acidité et rondeur. Le tout laisse présager des vins d’une belle puissance aromatique au potentiel de garde très prometteur.

ASSEMBLAGE

52% Pinot Noir - 48% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1982

 

FLACONS DISPONIBLES

90

Œil

Une robe or vermeil très prononcée rappelant de l’or en fusion. Bulle légère.

 

Nez

Au premier nez, la maturité du fruit s’exprime : abricots cuits et oranges confites. On retrouve aussi des saveurs de fruits secs nous projetant dans des ambiances de marché oriental : dattes, figues, noisettes et cacahuètes grillées.

 

Bouche

Des arômes très gourmands : caramel, moelleux du pain perdu, et tarte tatin un peu grillée. La bouche est en relief, la texture est suave mais jamais lourde grâce à une belle acidité préservée dans le temps. Une expression joliment équilibrée.

L’ANNÉE 1979 EN CHAMPAGNE

Une année qui satisfait beaucoup les vignerons, en qualité comme en quantité.

Après un printemps froid et pluvieux le retour du soleil et des températures plus chaudes permettent le bon développement de la vigne.

Au début du mois d’octobre la vendange offre des grappes de Chardonnay aux reflets dorés.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1980

 

DÉGORGEMENT

1988

 

FLACONS DISPONIBLES

60

OEil

Une couleur vieil or aux reflets vermeils et légèrement cuivrés.

 

Nez

Le nez s’ouvre avec des arômes de silex chauffé. Puis arrive un bouquet de notes grillées et fumées, ainsi que des senteurs végétales ramenant une fraîcheur délicate.

 

Bouche

À la fois ample et généreuse la bouche offre des arômes minéraux. Des sensations de gras et de sècheresse se mélangent et donnent une tension surprenante.

L’ANNÉE 1981 EN CHAMPAGNE

1981 est un très beau millésime mais il est rare car victime d’importants aléas climatiques en hiver et de gelées printanières qui détruisirent 25 % de la récolte attendue.

Cependant, la dégustation des raisins, surtout en Chardonnay dans les grands crus de Blancs, se révèle d’excellente qualité.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1982

 

FLACONS DISPONIBLES

60

OEil

Un éclat doré teinté de reflets vert et jaune. La couleur du Blanc de Blancs 1981 n’est pas marquée à la hauteur de son âge et garde une robe étonnamment jeune.

 

Nez

Le nez est rôti et caramélisé, offrant des arômes gourmands et complexes. Des notes de noisettes et de cacahuètes reflètent l’incroyable maturité de ce vin.

 

Bouche

Dense et parfaitement équilibrée, la bouche est généreuse avec une incroyable fraîcheur. La tension et le gras jouent des coudes et révèlent la vivacité du millésime 1981.

L’ANNÉE 1982 EN CHAMPAGNE

Le bilan de la récolte 1982 est considéré comme l’un des plus exceptionnels que la Champagne ait connu. Le développement des raisins a eu lieu sous des conditions climatiques sans à-coup, permettant une récolte abondante et de la meilleure qualité. Les raisins se distinguaient notamment par la finesse, l’équilibre et la noblesse caractéristiques des grandes années champenoises.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1983

 

DÉGORGEMENT

1991

 

FLACONS DISPONIBLES

150

OEil

Une belle teinte claire, aux reflets jaune et vert.

 

Nez

Un bouquet d’agrumes confits, d’orange et de mandarine. Le nez du millésime 1982 est fruité avec de délicates notes grillées et fumées.

 

Bouche

L’attaque est droite. Une jolie minéralité, assez tendue, s’exprime par un coté tranchant où l’on retrouve des notes cherry, manzanilla. Des notes grillées et fumées viennent parfaire l’expression du Blanc de Blancs 1982.

L’ANNÉE 1983 EN CHAMPAGNE

Une année généreuse et opulente malgré une reprise tardive de la vigne. La météo printanière fut mitigée et entraîna une floraison dans les derniers jours de juin. L’été a permis une maturation équilibrée. 

Les vendanges d’octobre offrirent quantité et belle acidité des raisins.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1984

 

DÉGORGEMENT

1994

 

FLACONS DISPONIBLES

270

OEil

Une teinte vieil or, rehaussée de reflets ambrés. Une effervescence discrète.

 

Nez

Un bouquet accompli ! Aux agrumes confits se mêlent la fraîcheur des fougères et des sous-bois, ainsi que des notes grillées de cacahuètes et de miel.

 

Bouche

Un vin parfaitement équilibré et mature. Son épanouissement se structure autour de la patine et de la texture d’un velours. Des notes de fruits très mûrs, de zeste de pamplemousse, de mandarineconfite et d’épices douces viennent parfaire la complexité de l’ensemble.

L’ANNÉE 1985 EN CHAMPAGNE

Cette année est marquée dans le souvenir des vignerons comme une année de vendange exceptionnelle et optimale sur le plan qualitatif malgré des gelées records en hiver (-30°C pendant plusieurs jours) qui dévastent de façon irrémédiable une partie du vignoble champenois.

Heureusement, un temps splendide à partir du 1er juillet sera profitable aux raisins qui affichent une belle richesse. Les chardonnays présentent notamment une belle maturité, tout en finesse et élégance.

On devine à l’époque la patience requise pour que les vins atteignent leur plénitude. 

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1986

 

FLACONS DISPONIBLES

300

OEil

Une robe d’un or intense.

 

Nez

Le nez révèle des arômes de fruits concentrés, légèrement compotés auxquels se mêlent des notes de cacahuètes et de réglisse. Une complexité captivante.

 

Bouche

Une bouche généreuse, et joliment dense. Une très légère pointe végétale apporte une fraîcheur exceptionnelle au vin.

L’ANNÉE 1990 EN CHAMPAGNE

Une année dont nous parlons au superlatif tant elle fût généreuse en quantité mais également en qualité. Le climat fut idéal, révélant ainsi des vins très prometteurs. Les chardonnays ont très vite évolué etexpriment aujourd’hui pleinement leur personnalité.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1991

 

FLACONS DISPONIBLES

330

OEil

Une robe d’un or jaune foncé avec des reflets légèrement cuivrés.

 

Nez

Prononcé, il révèle un caractère Bourguignon en première intention. Des notes de cacao, caramel et chocolat qui évoluent vers un bouquet de sous-bois et de truffes.

 

Bouche

C’est un vin généreux et ample, dont l’extrême richesse est relevée par une subtile pointe d’amertume. Des notes de beurre de cacahuète et de sous-bois ponctuent la belle longueurde ce Blanc des Millénaires.

L’ANNÉE 1995 EN CHAMPAGNE

Une année relativement classique en termes de quantité. Le style des vins s’annonçait, aux premières dégustations, généreux et solaire. La maturité était au rendez-vous cette année-là, et nous la retrouvonssans surprise dans ce Blanc des Millénaires 1995.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

1996

 

FLACONS DISPONIBLES

150

OEil

Robe précieuse, or doré, lumineuse. Une effervescence fine et évanescente.

 

Nez

Arômes de fruits secs et confits, noisette, amande, datte. Un vin d’esthète, aux arômes profonds et envoutants de cire d’abeille et nougat.

 

Bouche

Une texture voluptueuse, crémeuse et pourtant très fine. Le vin affirme sa générosité avec des notes de caramel au beurre salé, de crème, de zestes d’agrumes, d’amandes grillées, d’épices, et de boisde cèdre. La finale surprend par sa fraîcheur.

L’ANNÉE 2004 EN CHAMPAGNE

Une année très singulière puisqu’elle fut sûrement la plus abondante des vingt dernières vendanges. Les vins sont concentrés, avec beaucoup de richesse, qui expriment très bien le terroir. Les belles grappes de Chardonnay ont profité d’un été sans incident météo, offrant des vins sublimes.

ASSEMBLAGE

100% Chardonnay

 

MISE EN CAVE

2005

 

DEGORGEMENT

2016

OEil

Une robe or étincelante, une effervescence fine et évanescente.

 

Nez

D’élégantes notes de citron, de pomme, de beurre salé et d’amandes grillées, ainsi que des nuances rappelant la crème anglaise.

 

Bouche

S’exprime d’abord la fraîcheur de l’agrume conférant au vin un caractère frais et tendu, puis une certaine puissance se révèle progressivement. La sensation en bouche est dynamique et parfaitement structurée avec un fini long et rond. La texture riche s’ancre dans un millésime encore sur la tension et la jeunesse : le toucher de bulles tout en dentelle laisse transparaitre une minéralité encore juvénile.

BEAUCOUP DE NEUF CETTE ANNÉE-LÀ DANS LE MONDE.

Ce sont les premières élections au Parlement Européen, qui élit sa première femme présidente, Simone Veil. Mère Térésa reçoit le prix Nobel de la paix. C'est le premier lancement réussi de la fusée Ariane. Et ce sont aussi les premières représentations de StarMania, et la sortie du film Alien. 

Dans le même temps, Charles Heidsieck prépareune belle cuvée.

L'ANNEE 1979 EN CHAMPAGNE

Cette année est satisfaisante pour les vignerons, en qualité comme en quant ité. Après un printemps froid et pluvieux, le retour du soleilet des températures plus chaudes permet le bon développement de la vigne. Au début du mois d'octobre, la vendange offre des grappes deChardonnay aux reflets parfaitement dorés.

OEil

Une couleur d'un or « chaud » avec quelques reflets légèrement cuivrés.

 

Nez

A l'ouverture, les tonalités de grillé, de fumé et les notes de sous-bois dominent. A l'aération, on décèle des arômes de bergamote confite et de cacahuètes grillées. Quelques notes plus légères rappellent le jasmin et la fleur d'oranger. 

 

Bouche

L'attaque est percutante pour un vin de cet âge. La minéralité est encore bien présente. En milieu et fin de bouche, le « gras » ressort avec une effervescence tout en suavité. La pâte de coing et le sous-bois (morilles séchées) ressurgissent en finale.

BIEN ÉVIDEMMENT, C'EST L'ANNÉE DE LA CHUTE DU MUR DE BERLIN.

C'est aussi celle de Tian'anmen, d'abord né comme un grand espoir. Paris célèbre le bicentenaire de la Révolution française. Le Dalaï-lama reçoit le prix Nobel de la paix. David Dinkins est le premier Afro-Américain élu maire aux Etats-Unis.

La version définitive de la convention internationale des droits de l'enfant est adoptée par  l'ONU. Ceausescu est renversé en Roumanie. C'est la sortie du film Rain Man, et la France remporte le Tournoi des 5 Nations. 

 

Pendant ce temps-là, la Maison Charles Heidsieck met en bouteille une très bonne année pour les vins de Champagne dans différents formats de flacons, qui évolueront avec de notables et appréciables différences.

1989 EN CHAMPAGNE

Le début de l'année 1989 est très contrasté. Il est d'abord doux au mois de février, puis les conditions climatiques se détériorent. Les gelées du mois d'Avril touchent une bonne partie de la champagne(environ 7 000 hectares). 

 

Cependant, la floraison reste précoce avec l'apparition des premières fleurs dès le 25 Mai. Les conditions météorologiques de juillet et août sont conformes aux normales saisonnières, ce qui maintient une date précoce pour la vendange.

 

Celle-ci débute par les Chardonnay le 4 Septembre, puis se poursuit sur les cépages noirs à partir du 12 Septembre. Les divers accidents climatiques du début d'année ont perturbé le cycle végétatif, ce quiconduit à la maturation d'une deuxième génération de raisins, et la vendange se prolonge jusqu'à fin octobre.

1989 EN BOUTEILLE

Un vin capiteux et épicé

 

OEil

Une couleur d'un or jaune soutenu.

 

Nez

A l'ouverture, les tonalités de grillé et d'épices douces (safran, cardamome) dominent. A l'aération, on décèle des arômes de noisettes grillées et de miel de pin. Quelques notes plus légères rappellent la réglisse et la fève Tonka.

 

Bouche

Le caractère solaire est présent dès la mise en bouche avec beaucoup de soyeux, de générosité. La cannelle et le gingembre émergent à l'aération : l'effervescence se veut discrète et assure une pointe de fraîcheur en finale.

1989 EN MAGNUM

Solaire et Exotique

 

OEil

Une couleur d'un or jaune soutenu.

 

Nez

A l'ouverture, les tonalités de grillé et d'épices douces (safran, gingembre) dominent. A l'aération, on décèle des arômes de baba au rhum, d'ananas rôti et de réglisse.

 

Bouche

Le caractère solaire est moins présent, l'attaque en bouche est sensiblement plus vive, l'effervescence plus dynamique. La finale est très longue : synergie d'une texture soyeuse et d'une fraicheur encore sémillante.

1989 EN JÉROBOAM

Vif et Massif

 

OEil

Une couleur d'un or jaune pâle.

 

Nez

A l'ouverture, les tonalités de grillé sont présentes, immédiatement suivies par des notes d'agrumes (cédrat, pamplemousse, orange sanguine). A l'agitation, des notes de fruits confits (kumquat etgingembre) apportent des arômes très frais. 

 

Bouche

L'attaque est percutante, vive et encore anguleuse : le format de cette bouteille transcende le vieillissement, le temps s'est en partie arrêté. La finale est longue avec une perception d'un léger manque de fondu, de vin trop jeune… La bulle est envahissante et vivante. Le jéroboam surprend immédiatement par sa fraîcheur… de 30 ans.