Rendant hommage à ses caves historiques, la Maison révèle aux œnophiles son plus grand trésor dans une collection baptisée « Crayères ».

Tel un vieux grimoire où chaque page tournée raconte des odyssées pétillantes, une œnothèque de millésimes anciens est ainsi dévoilée à travers une première édition de cinq  acons d’exception.

Le temps, tel un « quatrième cépage », a forgé une âme aux vins de la Collection Crayères. La durée prolongée de leur vieillissement sur lies a permis le plein épanouissement de leurs arômes. À chaque millésime sa signature, sa tonalité généreuse. Tous sont le résultat d’une grande exigence et s’appuient sur une construction précise, promesse d’une harmonie de saveurs.

Distillés au compte-goutte, celles et ceux qui auront la chance de déguster ces délicats joyaux se remémoreront avec gourmandise un rêve devenu réalité : celui d’avoir voyagé dans le temps.

Œil

Une teinte vieil or, rehaussée de reflets ambrés.

Nez

Un nez complexe, allant des notes de tabac blond, cuir, cacao, à l’intensité de sous-bois, avec quelques accents d’épices douces.

Bouche

Un vin charpenté, parfaitement mature. Son épanouissement se structure autour de la chaleur et de la texture d’un velours. Des notes de fruits secs et de gingembre confit viennent parfaire la complexité de l’ensemble.

Une robe cuivrée, étincelante, où se mêlent des notes subtiles, torré ées, soutenues par des nuances intensément parfumées... Ce vin, c’est l’été indien, c’est une forêt sous un soleil brun... C’est un fossile rare et précieux, c’est de l’ambre bue.

ASSEMBLAGE : 55% Pinot Noir - 45% Chardonnay

MISE EN CAVE : 1984

DÉGORGEMENT : Mars 1999

FLACONS DISPONIBLES : 120

1983 a offert à la Champagne une récolte abondante, malgré un hiver très humide et un printemps détestable. Cet été 1983, on prend plaisir à observer un vignoble extrêmement verdoyant et une magnifique maturité des raisins. Les Pinots Noirs offrent une remarquable puissance aromatique. Les Chardonnays se caractérisent par une nesse et une rondeur assez surprenantes. Les vins sont de très haut niveau, et de longue garde.

Œil

Un bel éclat rose tuilé accompagné de bulles nacrées.

Nez

Des arômes très riches annonçant un vin rosé structuré et affirmé. La forte proportion de Pinot Noir révèle des notes de petits fruits rouges : myrtille, mûre et cerise évoluant vers des arômes plus complexes de cannelle.

Bouche

Une bouche généreuse, douce et ronde. Des notes magnifiques de café. Le palais surprend par sa longueur en bouche et ses saveurs intenses de fruits rouges.

Un rosé comme un boudoir où un feu de cheminée éclaire la pièce, des histoires à la Barbey d’Aurevilly rythmées par le tintement des verres. Telle une fleur précieuse au fond d’une flûte, il est généreux et délicat. Il a conservé son insolente fraîcheur malgré plus de 30 ans d’âge.

ASSEMBLAGE : 70% Pinot Noir - 30% Chardonnay

MISE EN CAVE : 1986

FLACONS DISPONIBLES : 300

Cette année reste marquée dans le souvenir des vignerons comme une année de vendange exceptionnelle et optimale sur le plan qualitatif malgré des gelées records en hiver (-30°C pendant plusieurs jours) qui dévastent de façon irrémédiable une partie du vignoble champenois. Heureusement, un temps splendide à partir du 1er juillet sera profitable à la maturation des raisins qui affichent une belle richesse, notamment les Pinots Noirs de Bouzy et Verzy qui offrent des arômes gourmands et une belle expressivité.

Œil

Une belle teinte or jaune profonde, étincelante et satinée. Une effervescence ne et persistante.

Nez

Une fraîcheur caractéristique du style des cuvées ‘Charlie’. Les arômes sont tout en légèreté et délicatesse évoquant fleurs séchées, sucre d’orge, eur d’oranger, dattes, caramel au lait, avec quelques fines nuances épicées - tabac et moka - et de réglisse évoluant vers le gingembre sec.

Bouche

Difficile de croire que ce vin a plus de 30 ans tant la sensation de fraîcheur et de légère acidité est présente. La texture, très soyeuse et crémeuse, est accompagnée de notes de pain toasté et d’abricot sec.

Comme si tout l’or des Incas se reflétait à travers le cristal... L’Eldorado champenois, un trésor liquide. En bouche, un panier de dattes rousses, un sucre d’orge qui fond dans la gorge, une caresse caramélisée. Un champagne doux comme du miel. Un bijou onctueux, suave et délicat qui a toute l’élégance du millésime 1982.

ASSEMBLAGE : 53% Pinot Noir - 47% Chardonnay

MISE EN CAVE : 1983

DÉGORGEMENT : Septembre 1998 - Mars 1999

FLACONS DISPONIBLES : 240

Le bilan de la récolte 1982 est considéré comme l’un des plus exceptionnels que la Champagne ait connu. Le développement des raisins a lieu sous des conditions climatiques sans à-coups, réunissant les atouts des raisins de belle qualité. Le résultat est sans appel et la récolte est abondante ! Les raisins - tous cépages confondus - sont de très bonne tenue et se distinguent par la finesse, l’équilibre et la noblesse caractéristiques des grandes années champenoises.

Œil

Un or soutenu, une robe scintillante d’un éclat limpide.

Nez

Le nez révèle un bouquet de fleurs séchées, puis des arômes de fruit confit, de noisette grillée, d’abricot sec plus puissant, mêlés de notes de brioche.

Bouche

La bouche est franche et marque le palais d’arômes d’amande et de noisette. La texture de Champagne Charlie 1985 rappelle le charnu et le parfum des figues séchées. C’est un vin équilibré, chaleureux et qui exprime des notes subtilement acidulées, associées à une fraîcheur que les années n’ont pas encore tout à fait assagie.

Topaze impériale, étincelante, dans son écrin de soie. Et puis, sur la langue, des feuilles d’or, qui disparaissent comme une fine écume absorbée par le sable... le souvenir d’un printemps intouchable. Une photographie de jeunesse que l’on montre à ses petits-enfants.

ASSEMBLAGE : 45% Pinot Noir - 55% Chardonnay

MISE EN CAVE : 1986

DÉGORGEMENT : Janvier 1995

FLACONS DISPONIBLES : 300

L’ANNÉE 1985 EN CHAMPAGNE

Si l’année 1985 réserve un beau scénario à la Champagne c’est avant tout grâce au parfait état sanitaire des raisins (le froid de l’hiver y a aidé). Pinot Noir, Chardonnay et Meunier présentent un indice de maturité élevé laissant présager la naissance d’un beau millésime. Les raisins sont tout enfi nesse et élégance. On devine à l’époque le nécessaire vieillissement pour atteindre une grande plénitude.

Œil

Une robe or vermeil très prononcée rappelant de l’or en fusion. Bulle légère.

Nez

Au premier nez, la maturité du fruit s’exprime : abricots cuits et oranges confites. On retrouve aussi des saveurs de fruits secs nous projetant dans des ambiances de marché oriental : dattes, figues, noisettes et cacahuètes grillées.

Bouche

Des arômes très gourmands : caramel, moelleux du pain perdu, et tarte tatin un peu grillée. La bouche est en relief, la texture est suave mais jamais lourde grâce à une belle acidité préservée dans le temps. Une expression joliment équilibrée.

Chaque gorgée de ce vin dévoile d’exotiques paysages, des nostalgies de moments rêvés. La bouche est suave, gourmande, fraîche et légère comme une brise estivale...

ASSEMBLAGE : 52% Pinot Noir - 48% Chardonnay

MISE EN CAVE : 1982

FLACONS DISPONIBLES : 90

1981 est un très beau millésime mais il est rare car victime d’importants aléas climatiques en hiver et de gelées printanières qui détruisirent 25% de la récolte attendue. Cependant, la dégustation des raisins, surtout en Chardonnay dans les grands crus de Blancs, se révèle d’excellente qualité. Les Pinots Noirs conjuguent acidité et rondeur. Le tout laisse présager des vins d’une belle puissance aromatique au potentiel de garde très prometteur.